Published On: dim, Avr 16th, 2017

Le premier temple yézidi a été reconstruit à Bashiqa

храм-768x483

Après que l’Etat islamique ait capturé la ville de Bashiqa, les temples et les monuments yézidis ont été détruits. La destruction physique de la civilisation yézidie était devenue l’une des facettes du génocide yézidi. Aujourd’hui cependant, dans les zones libérées, les Yézidis reconstruisent leurs temples.

C’est ainsi que le mardi 12 avril, le temple yézidi du nom de « Sheikh Babika » a ouvert ses portes aux fidèles. Lors de la cérémonie de l’ouverture du temple, le haut clergé yézidi ainsi que des personnalités politiques et publiques ont été présentes.

Les djihadistes ont en tout détruit 68 temples yézidis. A Bahzan, plus de 25 temples ont été abattus. A Bashiqa, c’est près de 28 temples qui ont été explosés. Le reste des temples détruits se trouvaient dans la région de Shengal.

En Août 2014, l’Etat islamique avait lancé de multiples offensives afin de capturer et par suite détruire « Sharfadin », la deuxième temple yézidi le plus sacré après Lalesh. Mais un groupe de résistants yézidis avec Haydar Shesho à leur tête, avait réussi à repousser les djihadistes pendant plus de 5 mois.

About the Author