Published On: jeu, Avr 27th, 2017

Les forces aériennes turques ont au moins tué 6 personnes à Shengal

Frappes des forces aériennes turques sur les positions du YBS

Frappes des forces aériennes turques sur les positions du YBS

Shengal (Irak) – Suite aux bombardements des forces aériennes turques de la région de Shengal, au moins six personnes ont été tuées. Selon le ministère des Peshmergas, six combattants kurdes ont été tués et plusieurs autres ont été gravement blessés. La direction du YBS (Unités de Resistance de Shengal) signale également des morts et des blessés dans leur rang. Malgré la condamnation de l’attaque turque par le gouvernement du Kurdistan, ce dernier tient pour coupable le PKK et appelle ses partisans à quitter Shengal.

De plus le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que les attaques aériennes contre le YBS et le PKK ont été coordonnées avec le leader du Parti Démocratique du Kurdistan, Massoud Barzani, a rapporté Reuters. Erdogan a déclaré regretter la mort des peshmergas, également déployé à Shengal et a précisé que l’action de la Turquie n’était « absolument pas une opération contre les peshmergas ».

Le ministre irakien des Affaires étrangères a fait une déclaration dans laquelle il avance que les actions de la Turquie constituent « une violation de la souveraineté irakienne » et invite la communauté internationale à agir contre cet acte d’agression.

Les avions de chasse turcs ont ciblé les positions des combattants du YBS dans le village de Oum-Diban, dans le village de Bara, sur le mont de « Chel Mera » mais aussi d’autres territoires. Ainsi le camp d’entrainement yézidi « Devrech Evdi » a été complètement détruit. Depuis 2014 des centaines de Yézidis y ont suivi une formation militaire afin de pouvoir résister aux attaques de l’Etat islamique.  D’autres frappes aériennes turques ont endommagé le cimetière où ont été enterrés les combattants du PKK et du YBS, qui ont sacrifiés leurs vies dans la lutte contre le terrorisme islamiste.

Les Forces de Protection du Ezidxan (HPE), dirigées par Haydar Shesho ont fermement condamné l’attaque de l’armée de l’air turque, les qualifiant de « acte criminel mettant en danger la vie des civils. »

La Turquie et le PDK exigent toujours du PKK de se retirer de Shengal. Les deux parties ont également exigé que la milice yézidie du YBS (affiliée au PKK) soit dissoute. Or le YBS est une force armée qui a prouvé maintes fois son efficacité dans le lutte contre l’E.I.

About the Author