Published On: lun, Oct 17th, 2016

Merkel : Une zone sécurisée pour les Yezidis

PADERBORN, Allemagne, 16 octobre – La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré samedi que des plans d’actions devraient être considérés pour céder aux Yezidis d’Irak des zones protégées dans le Nord du pays.

La chancelière allemande Angela Merkel se prononce sur la diaspora yezidie

La chancelière allemande Angela Merkel se prononce sur la diaspora yezidie

Lors d’une conférence s’adressant à la jeunesse de son parti, Madame Merkel a déclaré :

« – Pour être honnête avec vous, ce projet n’est pas encore conclu, mais il est à l’ordre du jour. La survie des Yezidis est en jeu »

Dans ce contexte, les enquêteurs des Nations Unies ont déclaré en Juin dernier que Daesh commettait un génocide contre les Yezidis en Syrie et en Irak. Le but de ces radicaux est de détruire la communauté religieuse réduite sur place à 400.000 personnes par le biais de meurtres, d’esclavage sexuel et d’autres crimes.

Selon la chancelière, il est nécessaire de réfléchir à la façon dont les Yezidis chassés de leurs maisons par Daesh pourraient avoir accès à un « espace sûr ». Ce territoire sécurisé leur permettrait de revenir sur leurs terres une fois que Daesh serait vaincu.

Bien entendu, une communication proactive entre les déplacés yezidis et le gouvernement kurde devra se mettre en place.

Les dirigeants de cette communauté ancestrale avaient déjà sollicité la concrétisation d’une protection internationale. En plus de cette aide, les Yezidis réclament une région administrative autonome encadrée par l’Etat irakien dans le but de se réorganiser après le génocide dans le Nord de l’Irak.

Les Yezidis sont une minorité religieuse dont les croyances combinent des éléments de plusieurs anciennes religions du Moyen-Orient. Ils sont considérés comme des infidèles par les extrémistes militants islamistes sunnites.

Merkel a également critiqué les actions du gouvernement syrien soutenu par la Russie dans la ville syrienne d’Alep en formulant qu’ils étaient à la limite de crimes de guerre. Elle a part ailleurs ajouté que la cour pénale internationale devra se prononcer a ce sujet.

D’après des secouristes sur place, l’armée syrienne soutenue par l’aviation russe aurait tué plus de 150 personnes dans l’Est d’Alep cette semaine.

About the Author

-